L’amour, un cocktail dopant !

Hello vous !

A 3 jours de la Saint-Valentin, j’ai décidé de choisir le thème “Amour” du rendez-vous d’écriture mensuel du Calendrier des Blogueuses =) Je vous proposerai peut-être quelque chose sur la Gourmandise et le DIY également. On verra si vous êtes sage ! :p

Quand on parle d’amour, on imagine la passion dès la première rencontre, mariage, enfants et vie heureuse ensemble jusqu’à la mort etc ! Mais moi, je n’ai pas duuuuuuu touuuuuuuut envie de vous parler de ça ! Exit la magie, exit le conte de fée, place à la Science !

Et oui, le coup de foudre ne doit rien à la trouvaille de l’âme soeur, mais tout à nos phéromones ! Je m’explique !

 

L’attirance :  vos phéromones vous manipulent !

 Il n’est pas rare d’entre qu’on est attiré par quelqu’un comme un aimant ou encore, pour parler de quelqu’un qu’on n’apprécie pas, de dire qu’on ne peut pas la sentir.

Sentir. Cela parait étonnant dit comme ça mais nous restons avant toute chose des mammifères, et qui dit mammifère, dit instinct primaire, dit odorat. Lorsque nous rencontrons une personne, avant même d’avoir échangé quelques mots pour savoir “si on l’aime bien”, notre corps a déjà conversé. De nombreuses informations ont été échangés à travers les phéromones notamment.

Les phéromones sont libérées par les glandes situées sous les aisselles, autour des organes génitaux et des mamelons, et sont analysées par l’autre grâce à son organe voméronasal, une glande logée sous le nez et directement reliée au bulbe rachidien. C’est l’échange de nos empreintes olfactives  qui déterminent le début d’une relation, amicale ou amoureuse. C’est elle qui définit l’attirance, la répulsion et la neutralité.

love-3143992_640

Coup de foudre ou coup de phényléthylamine ?

Le coup de foudre ! Ahhh…. Ces moments où un regard et un simple sourire nous font frétiller ! Ces moments où on ne répond plus de nous, on frissonne, on rougisse, on a le coeur qui bat la chamade. On entre dans le grand jeu de séduction, on aime ça, on adore ça, on en veut plus de cette sensation unique, celle du début, la sensation de passion, la sensation piquante, la découverte, la convoitise….

Je suis au regret de vous dire que…. ça n’a rien à voir avec lui, ni avec elle. C’est une réaction tout à fait normal produite par votre cerveau. En fait, vous recevez une décharge d’adrénaline qui active vos fonctions cérébrales et vous mettent au mieux de votre forme. Cette phrase connue de tous “tu manges pas, t’es amoureuse ?” n’est autre que l’effet de la phényléthylamine (ou PEA). C’est une amphétamine naturelle produite au cœur du système limbique, siège de l’affectif. Elle stimule le cerveau, la libido, l’humeur et la concentration tout en limitant les risques de dépression !

Pas de panique, si vous en manquez, vous pouvez toujours manger du chocolat, cette amphétamine y est présente =)

people-2597454_640

 On s’attache, et on s’emprisonne, avec l’ocytocine, qui nous illusionne !

Oui, j’avais Christophe Maé en tête….

Après les grandes fièvres du désir, place à la tendresse, aux longues heures à ne rien faire, à profiter de la compagnie de l’autre, à se câliner. On parle de relations durables, de voyages, on fait des projets, on veut se marier, avoir des enfants. On se pose en fait.

Et là, je suis malheureusement obligée de vous dire que… bah…. c’est l’affaire d’une hormone aussi. Un câlin la déclenche, mais aussi le son de la voix aimée, une pensée amoureuse ou un simple regard. C’est l’hormone du premier attachement, c’est celle nous lie affectivement quelqu’un comme on l’a été avec ses parents. L’ocytocine, aussi appelé “molécule de câlinage” est présente chez tous les mammifères, y compris chez les humains, et joue un rôle primordial dans le comportement. C’est la molécule responsable de la sociabilité, de l’attachement maternel, de la tendresse.

people-2595862_640

 

Si Juvabien, c’est dopamine !

Bon c’était peut-être un titre pourri mais quand j’ai pensé “si juvabien c’est juvamine” et que j’ai dopamine,  le jeu de mots m’ont parus tellement drôle !! Il nous manquait un dernier élément à voir, la fidélité, qui s’explique selon certains par la dopamine.

La dopamine joue le rôle de neurotransmetteur qui est associée chez les utilisateurs de drogues à la sensation de plaisir et de dépendance. Cette hormone provoque une forte stimulation, que le cerveau va chercher à ressentir de nouveau. Selon de nombreux scientifiques, elle explique certains comportements amoureux irraisonnables comme les «rebonds» amoureux malgré des difficultés de relation ou une rupture.

Des études de laboratoire suggèrent qu’elle pourrait aussi être un facteur dans les sentiments de fidélité. Plus de 95% des mammifères sont polygames. Une des exceptions est un petit rongeur, le campagnol des prairies, où le mâle forme un attachement durable avec sa partenaire. Les chercheurs ont déterminé que dès le premier accouplement le cerveau du mâle produit de larges quantités de dopamine. Par contre lorsque le mâle est injecté avec un composé qui bloque les effets de la dopamine il change complètement d’attitude. Il oublie sa compagne et cherche à s’accoupler avec toutes les femelles du voisinage.

 

Qu’est ce qu’on doit retenir de tous ça ?

Si on faisait un résumé il faudrait retenir que nos phéromones seraient responsables de notre attirance pour quelqu’un, que le développement de notre tendresse est dû à une hormone appelée ocytocine, et que les effets de la phényléthylamine et de la dopamine nous rendent complètement accro à notre moitié et nous donnent envie de nous battre pour notre couple.

Ce serait terrible de résumer l’amour à cela quand même et je ne le fais pas moi-même. Je voulais juste vous proposer quelque chose de différent. On ne comprendra jamais les mystères de l’amour, la science n’explique pas tout de la magie de cette belle aventure. A l’approche de la Saint-Valentin, je vous souhaite d’avoir trouvé cette drogue auprès de quelqu’un (bah oui on a dit que les hormones responsables de notre état étaient issues de la famille des amphétamines !), et de ne pas attendre la Saint-Valentin pour la célébrer. L’amour devrait être usé et abusé au quotidien.

Puissions-nous aimer toute notre vie !

Mawa

 

Vous en voulez plus ? Découvrez d’autres blogueuses !

Envie de découvrir d’autres articles sur l’amour du Calendrier des Blogueuses ? Rendez-vous chez Ma vie, Mes humeurs pour un article touchant et poétique sur l’amour, de celui d’une mère à celui d’une femme, chez Charly et Ozzy pour une idée d’abécédaire à remplir à deux, chez Du bonheur et des Livres pour découvrir des conseils sur la vie de couple et enfin chez Les Petites Adresses de Manon pour une sélection de cadeaux originaux !

Advertisements

10 thoughts on “L’amour, un cocktail dopant !

Add yours

  1. Ton article change de ce qu’on a l’habitude de voir en ce moment sur internet ^^ j’ai appris certains trucs même si quand j’étais en Terminale une amie m’avait expliquée tout ça cassant le côté magique et romantique de l’Amour ! 😉 Après ça ne m’empêchera pas de croire et de rêver au grand Amour 😉 Bisous ❤

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: